Après leur condamnation en février 2015, nos trois élus ont fait distribué, (fin de printemps, début de l'été), une note d'explication sur les faits concernant l'affaire des Teignouses dans laquelle ils nous exposaient leur vérité.

Intitulée SAVOIR POUR COMPRENDRE ....., ce document avait pour but d'expliquer aux habitants de Blanzay la chronologie des événements de 2005 à juin 2013 et de démontrer leur bonne foi. A relire ICI

Or certains faits ne se sont pas passés exactement comme décrits dans ce document. Citation :

"En mai 2013,le promoteur dépose une demande d'autorisation d'exploiter, le préfet consulte les municipalités.

Le conseil municipal de Blanzay émet un avis favorable à cette demande, nous n'avons pas pris part aux débats et sommes sortis de la salle : la société Alstom venait de nous mettre en garde ! "

Je suis donc allé consulter les délibérations à la mairie de Blanzay et là je découvre que lors du conseil municipal de mai 2013 nos trois élus ne sont pas sortis comme ils l'ont écrit. Ils se seraient abstenus lors du vote. C'est bien la moindre des choses !

"Le 21 juin 2013, cet état de faits est dénoncé par Ia SAS La Vallée Des Singes, par la SCI St François d'Assise et par M B Rordrof propriétaire du Château d'Epanvilliers auprès du Procureur de la République qui nous assigne au tribunal."

Et c'est pour essayer de se mettre en conformité ou d'effacer cette erreur, que lors du conseil municipal de décembre 2013, la délibération litigieuse de mai 2013 a été annulée et remplacée dans la foulée par une autre tout aussi favorable avec cette fois la sortie des trois élus concernés.

Un sacré tour de passe passe.

Comme quoi, une délibération ça peut s'annuler pour arranger les petites affaires des amis.

Et pour conclure leur méa-culpa :

" Nous vous assurons de notre sincérité et nous continuerons à oeuvrer pour le bien vivre à Blanzay dans la paix et la sérénité.

JF Cordeau                D Mérigot              I Surreaux"

On peut dire que c'est réussi.